Dormir sur l’île de Ré – Camping Les Fougères ***

on voit une partie d'une voiture blanche garée devant un mobile home

Mi-juillet, me voilà partie à la dernière minute pour l’île de Ré. J’embarque, avec moi, mon meilleur ami pour une courte semaine de vacances ! Au premier abord, il m’a paru difficile de trouver un tarif très attrayant en plein été. Mais j’ai fini par trouver un mobile home à un tarif disons très acceptable pour la période.

Camping Les Fougères *** – Rivedoux-Plage

Nous avions réservé un mobile home 2 chambres Confort. Il s’agit des plus anciens mobile homes du camping mais, sincèrement, on s’en fichait un peu ! On savait que ce serait un peu ringard et ça nous amusait d’avance.

Le mobile home n°41, la Kichnotte

On a trouvé le nom assez sympa et, bien sûr, on est immédiatement allé sur Google pour savoir de quoi il s’agissait ! Histoire d’enrichir notre culture… La Kichnotte était donc une coiffe paysanne qui était utilisée pour se protéger du soleil. Passons à notre arrivée dans les lieux.

Une première impression mi-figue mi-raisin

Le truc cool, c’est qu’on a pu garer la voiture facilement. L’emplacement n’est pas grand alors il faut un véhicule compact. Ensuite, on a pu voir qu’on avait une grande terrasse entièrement couverte.

on voit une table dressée avec une nappe rouge sur la terrasse couverte du mobile home
on voit une table dressée avec une nappe rouge sur la terrasse couverte du mobile home

Quant à l’intérieur du mobile home, il y avait pas mal d’espace. Le seul point négatif, c’était l’état des lieux. Certes, la déco était carrément kitsch mais ça, on le savait et, au final, on peut largement vivre avec. En revanche, c’était relativement sale. On avait de toute façon prévu de nettoyer en arrivant mais c’est vrai qu’il était dommage de trouver autant de poussière. D’autant plus qu’elle n’était pas de toute première jeunesse. Une fois les lieux bien propres, on a pu vider nos bagages et nous installer confortablement.

on voit le coin cuisine du mobile home
on voit la partie salon du mobile home avec un meuble télé et la table
on voit une porte ouverte sur une chambre puis la table du salon et un meuble télé

Un endroit pratique et bien équipé

Passées nos première impressions, on a été heureux de découvrir qu’il y avait de bons espaces de rangement (une grande étagère et un placard dans chaque chambre).

on voit un lit double surmonté d'une étagère
on voit deux lits une personne chacun d'un côté du mur
on voit une étagère d'un côté et un placard de l'autre, on voit également une fenêtre entre les deux

Et puis on avait chacun notre coin salle de bain (pas de séparation avec l’espace chambre). Vraiment cool !

on voit un lavabo surmonté d'un miroir avec une petite étagère et des produits de beauté
on voit l'intérieur d'une douche
Du côté des équipements, il y avait une cafetière, un micro-onde, un grille pain et une bouilloire. À l’extérieur, un barbecue.
Globalement, pas de quoi se plaindre !

Le camping

L’avantage de ce camping, c’est qu’il est à taille humaine (uniquement composé de mobiles homes) et plutôt calme comme il est situé en dehors du centre de Rivedoux-Plage.
Il y a une piscine chauffée à 30°, pas très grande mais agréable et ultra bien entretenue avec suffisamment de transats pour tout le monde. On trouve également une aire de jeux au fond du camping avec plusieurs terrains de pétanque, un mini golf (mais alors vraiment mini donc à réserver aux enfants) et une table de ping-pong entre autres.
Si jamais vous avez la flemme de faire à manger, il y a un food truck qui s’installe à l’entrée de camping deux fois par semaine. On en a profité un soir pour se prendre des burgers au food truck Around the World. On peut également commander du pain et des viennoiseries pour le petit déj’ auprès de l’accueil du camping.

Le séjour

On restera sur un point négatif et pas mal de positif !

Le –

On est juste resté sur notre faim concernant l’entretien du mobile home. Les précédents occupants n’avaient clairement pas nettoyé grand chose et on a cru comprendre que le ménage au grand complet ne repose que sur les locataires. Le barbecue était inutilisable car recouvert de branchages et nous n’avions pas le courage de nous en occuper. Le petit carré de jardin autour du mobile home pourrait être un peu plus entretenu mais rien de catastrophique.

Le +

L’accueil était plaisant et souriant avec suffisamment d’explications. Il y avait également beaucoup de brochures à disposition. Oh et on a eu un petit souci de gaz à la fin de notre séjour et la bouteille a été changée hyper rapidement.
Enfin, sur le prix, on a eu la chance de profiter d’une promo. Du coup, on a dépensé un peu plus de 560 euros au lieu de presque 800 pour 5 nuits. Le prix nous a paru correct pour le mois de juillet mais il est vrai que nous n’aurions pas réellement apprécié dépenser davantage, à moins d’avoir un mobile home plus récent.

on voit un chat assis à côté des pieds de la table de la terrasse
On a vraiment apprécié notre séjour. Bon c’était les vacances, c’était l’île de Ré et c’est sûr que ça aide ! Alors ce n’est peut-être pas le meilleur camping ni le mobile home le plus récent mais on y a passé de supers moments ! Si vous cherchez quelque chose de simple et de sympathique, allez au camping Les Fougères ! C’est un bon 3 étoiles.

Anaïs

En route pour Fort-la-Latte & le Cap Fréhel en solo

donjon de fort-la-latte vu à travers un carcan

J’avais envie de visiter Fort-la-Latte depuis plusieurs mois. L’architecture de la forteresse et sa position sur la Côte d’Émeraude m’attiraient fortement ! Je n’ai pas l’habitude de visiter des monuments toute seule. Mais avec le temps magnifique qu’il faisait, je me suis dit que je pourrais faire une exception. Par chance, c’était un mardi et il n’y avait pas trop de visiteurs. Je me suis donc sentie à l’aise pour arpenter les lieux en solitaire.

vue de fort-la-latte à une distance d'environ 200 mètres

Fort-la-Latte, une forteresse de guerre devenue un château de villégiature

L’ancienne forteresse est située sur un cap rocheux. Il est classé Monument Historique mais il s’agit d’un domaine privé. D’ailleurs, les actuels propriétaires des lieux vivent sur place.

fort-la-latte
à gauche on peut voir l'entrée de fort-la-latte et à droite, une tête de bêlier
vue sur la baie et un voilier

La visite

Vous trouverez des panneaux numérotés pour vous guider tout au long de la visite. Mais vous pouvez également choisir de suivre une visite guidée si vous préférez. Les horaires sont indiqués à l’entrée, au niveau de la caisse.

on voit l'intérieur du premier pont levis et au loin la forteresse de fort-la-latte
on voit la forteresse de fort-la-latte derrière des plantes aux fleurs blanches

Les panneaux sont disposés de manière régulière tout au long du parcours et les textes ne sont pas trop longs. Vous pouvez donc profiter de la balade tranquillement tout en apprenant l’histoire du lieu.

vue depuis le deuxième pont levis de fort-la-latte

vue sur la citerne de fort-la-latte et au loin la mer
La citerne
on voit l'entrée de la chapelle de fort-la-latte
La chapelle

La vue est magnifique. On est entouré par l’eau mais on est, en même temps, protégé par les bâtiments de pierre qui surplombent la falaise. C’est extrêmement agréable et dépaysant.

on voit le donjon de fort-la-latte depuis l'entrée du fort, il est entouré de végétation et de fleurs
on voit l'arrière de la chapelle de fort-la-latte derrière la végétation

on voit le logis du gouverneur depuis le jardin aromatique de fort-la-latte
Le logis du gouverneur

Je crois que la partie la plus attrayante est le moment de grimper jusqu’en haut du donjon. Le drapeau breton (la bannière d’hermine utilisée entre 1316 et le 16ème siècle) vous attend à la fin de votre ascension. De là-haut, on domine la forteresse et ses jardins. La vue à 360 degrés est splendide et le sentiment de liberté grisant !

vue sur la mer depuis la montée pour rejoindre le donjon de fort-la-latte

il s'agit de l'entrée du donjon de fort-la-latte
Entrée du donjon

il s'agit d'une salle tout en pierre blanche dans le donjon, on voit une cheminée et la voûte en ogive

vue sur la partie haute du donjon et son drapeau breton à hermine

vue du donjon sur les jardins et sur la côte

Vue sur le Cap Fréhel depuis le donjon
Vue sur le Cap Fréhel

Retrouvez toutes les infos nécessaires sur le site officiel de Fort-la-Latte (attention, l’ancien site est toujours en ligne mais ils en ont un tout beau tout neuf !). À noter que vous pourrez vous garer gratuitement avant de pénétrer dans le domaine.

on voit de la lavande et derrière celle-ci la tour des archers de fort-la-latte
Tour des archers

Poursuivons cette visite en solo vers le cap Fréhel.

Face au Fort-la-Latte, le Cap Fréhel

Le Cap est à 5 minutes de voiture donc autant en profiter ! Par contre, il faut savoir que le parking est payant et qu’à moins de vous y rendre à pied, vous ne pourrez pas y échapper (3 € pour une voiture). Je ne sais pas si cela permet de limiter le nombre de visiteurs. En fait, j’en doute. Malheureusement, les voitures garées juste en bas du phare détériorent grandement le paysage. Disons-le clairement, c’est moche ! Mais bon, c’est ça le tourisme. Il faut savoir faire abstraction. Une fois qu’on se concentre sur le phare et sur la beauté de la côte derrière, on oublie ce “détail”.

Phare du cap Fréhel
vue sur l'arrière du phare du cap Fréhel
vue latérale sur le phare du cap Fréhel

phare Vauban au Cap Fréhel
Phare Vauban (premier phare du Cap Fréhel)

En parlant du phare, il est possible de le visiter (3 € pour un adulte). Je n’y suis pas allée pour deux raisons. D’une, j’avais déjà payé pour le parking et, de deux, j’avais déjà profité de la vue depuis le donjon du Fort-la-Latte. Mais je suis sûre que ça peut être intéressant et offrir une jolie perspective sur la côte d’émeraude. J’ai donc arpenté les petits chemins et profité du panorama qui s’offrait à moi.

vue sur fort-la-latte depuis le cap Fréhel
Vue sur Fort-la-Latte

vue sur le phare du cap Fréhel au loin et sur la côte avec la mer
famille de goélands se trouvant sur un rocher

Pour finir, c’était une belle journée en solitaire. Bon, j’avoue que j’étais un peu moins à l’aise dès qu’il y avait davantage de monde. Il est vrai que j’aime partager mes ressentis et échanger lorsque je visite un endroit. Donc il y avait un tout petit peu de frustration ! Mais j’ai pu me rattraper en rentrant chez moi et cela reste une expérience à retenter sans hésitation.

Anaïs

Une autre visite en Bretagne ? Ou en Normandie ? …

Granville, la douceur de la Monaco du Nord

Vue sur la promenade du plat gousset à Granville en noir et blanc

Granville est une petite ville située au bord de la Manche. À taille humaine, elle est parfaite pour une balade improvisée (ou non !).

Granville, un souffle d’air iodé

Au fil de votre marche dans les différents quartiers, vous aurez peut-être l’impression de changer de décor. Par exemple, vous pourrez parcourir la Haute-Ville avec son enceinte fortifiée ou passer par la Promenade du Plat Gousset et ses villas sur la falaise. D’ailleurs, nous allons vous laisser profiter en image de ses rues, ses villas, ses promenades le long de la mer… Et pour terminer cette courte introduction, nous vous recommandons chaleureusement d’aller y jeter un coup d’oeil en vrai !

Avant que vous ne continuiez, vous souhaiterez peut-être en apprendre plus sur le Musée Christian Dior de Granville (à ne pas louper !). Vous trouverez également un hôtel que l’on vous recommande si vous souhaitez rester quelques jours sur place.

Maintenant, place aux images !

Photos : ©Pimix